• +251-118-96305
  • fekadu@kaett.com
  • info@kaett.com

TRIBUS DE LA RIVIÈRE OMO . 2018

TRIBUS DE LA RIVIÈRE OMO . 2018

DÉPARTS: 20 juillet, 7 et 21 août 2018

Durée: 10 jours et 9 nuits.

1e jour.

Arrivée à l’aéroport d’Addis-Abeba. Réception à l’aéroport par le guide et déplacement à l’hôtel.

Nuit à hôtel .

2e jour.

On continue avec des visites à Addis-Abeba. Addis-Abeba a quelque 4.000.000 habitants. Le nom provient de l’amharique et veut dire “nouvelle fleur”. A été fondée en 1887 par Ménélik II au flanc du mont Entoto et est une des capitales plus hautes de la planète (2.500 mètres).  Sans être une grande ville dans le sens occidental du terme, elle offre de très singuliers lieus: la Piazza, le quartier colonial des Italiens, le marché de Merkato, un des plus grands d’Afrique, ou le Musée National, où se trouve la réplique de Lucy, grand-mère de l’humanité. En fonction de l’heure d’arrivée du vol on fera les visites possibles. Le reste sera fait aux suivants séjours à la capitale.

Nuit dans le même hôtel.

3e jour.

Addis-Abeba – Arba Minch.  Sortie tôt vers le sud ethnique et multiculturel. On continue le voyage en visitant les villages du peuple Dorze, reconnaissables pour ses petites maisons en bambou et ses tissus, très élaborés, célèbres à tout le pays. Arrivée à Arba Minch.

Nuit au Lodge.

4e jour.

Arba Minch – Lac Chamo – Konso.  Nous naviguons par le lac Chamo dans une péniche pour voir des hippopotames et d’énormes crocodiles. Le Parc Netch Sar a été créé pour préserver le swayne, une rare espèce d’antilope. On y trouve aussi des zèbres, des gazelles, des kudus et des léopards. 89 espèces de mammifères et 343 des oiseaux ont été cataloguées.

Nuit au  Lodge.

5e jour. 

Konso-Jinka.  Nous visitons Konso.  D’après siècles, les Konso cultivent des arbres fruitiers, sorghos, maïs et coton en terrasses, ce qui donne un caractère propre au paysage. Ils recueillent un excellent miel d’acacia. On fera une marche parmi ses villages, presque toujours en haute d’une colline et entourées d’une murée assez haute. Vers Jinka on visitera aussi plusieurs ethnies de la zone, comme les Tsemay, les Bena et les Aré.

Nuit au  Lodge (Jinka).

6e jour. 

Jinka – Mursi – Turmi. Nous croisons la rivière Mago pour visiter les villages des Mursi. Agriculture de subsistance et grands troupeaux de bétail bovin, duquel parfois ils boivent le sang. Les femmes s’insèrent petits disques en bois ou en céramique aux lèvres inférieures. Les hommes se tatouent des dessins géométriques en couleur blanche dans le corps. Ils sont une des ethnies plus photographiées du monde. On continue le voyage jusqu’à Turmi.

Nuit au  Lodge.

7e jour. 

Turmi – Omorate –Turmi. Sortie en route pour la vallée de la rivière Omo pour visiter les Dasenech (ou Geleb), qu’habitent dans les rives. L’après-midi on visite un village Hammer. Les Hammer sont un des peuples qui réalisent la cérémonie du saut du taureau comme rite d’initiation. Si le jeune y arrive, il reçoit le boko (bâton) que l’accompagnera toute sa vie.

 Nuit dans le même lodge.

 8e jour.

Turmi – Konso – Yabelo.  Sortie vers la région de Yabelo. Sur le chemin, visite aux célèbres “puits chantants”. Ceux qui chantent sont les Borana, en sortant eau des puits pendant la saison sèche, quand est nécessaire faire une chaîne humaine pour porter de l’eau aux puits communaux du bétail.

Nuit à l`Hôtel Yabelo.

9e jour.

Yabelo – Awasa. Le matin, sortie vers Awasa pour connaître son splendide lac. Il est part de la chaîne des lacs du Grand Rift et, comme presque tous eux, il cueille nombreuses espèces d’oiseaux. Il a quelque 52 kilomètres de circonférence et a quelque 21 mètres de profondeur.

Nuit au  Resort.

10e jour. 

Awasa – Addis-Abeba.  Le matin on visite le célèbre marché des pêcheurs et on continue le voyage à travers de la Vallée du Grand Rift et sa chaîne des lacs: Ziway, Abiyeta, Langano; tous eux d’origine volcanique et avec nombreuse population d’oiseaux: ibis, flamants roses, pélicans… Arrivé à Addis-Abeba et dernières visites, courses et dîner d’adieux dans un restaurant avec de la musique folklorique.

Nuit à bord.

 

 

itinerarios-2

Tags:

Leave a Reply

Partager

Share on Facebook0Share on Google+0Tweet about this on TwitterShare on LinkedIn0Pin on Pinterest0